Mora

Au début, j’imaginais que « ça ne pouvait pas lui faire de mal », mais il m’a fallu un certain temps pour comprendre que ma Morita n’était plus une source inépuisable de poils à la maison. Et non seulement elle perd moins de poils, mais ces derniers sont est plus forts et plus doux. Et, par-dessus tout, il n’a plus une haleine de poisson ni n’est malade comme avant quand on lui donnait de l’huile de saumon du supermarché.